AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

;Partagez | 
 

 Frozen soul, forgotten north ▬ Søren [delai 22/11]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❈ MESSAGES :
13
❈ ARRIVEE :
11/11/2017
❈ AVATAR :
Toby Regbo
❈ CREDITS :
avatar : masayume
❈ AGE :
Trente trois ans
❈ ALLEGEANCE :
Rigwé
avatar
Non-mage
MessageSujet: Frozen soul, forgotten north ▬ Søren [delai 22/11]   Sam 11 Nov - 19:56

Søren Galagrid
Il y a un adage qui dit qu’on fait toujours du mal à ceux qu’on aime, mais il oublie de dire qu’on aime ceux qui nous font du mal.
❈❈❈
YOU

nom complet ❈ Galagrid, le nom de la famille royale, protectrice du Nord depuis des siècles. Søren, le prénom de l'un de ses ancêtres, mort jeune mais entré dans la légende. lieu de naissance  ❈ Au château d'Ivändir, le coeur de Rigwë. Entre les murs protecteurs, au creux de la montagne.  âge  ❈ Trente trois ans contrée d'origine ❈ Rigwë  contrée actuelle ❈ Rigwë allégeance ❈ Malgré les désaccords l'opposant à son frère, Søren demeure fidèle à celui-ci, et surtout à son Nord, sa terre natale, qui a porté ses ancêtres fonction/métier ❈ Frère du roi du Nord, la pire des places. Le second, toujours le secondrace ❈ Humain pouvoir ❈ aucun ❈ groupe ❈[/b] Rigwë   avatar ❈ Toby Regbo
MIND

Søren est un jeune homme assez contrasté. Il a toujours été tiraillé entre deux idéals, entre la justice et la violence. Sensible, il se cache néanmoins derrière une carapace et n'hésite pas à blesser les autres pour les protéger et se protéger. Rancunier, il pardonne difficilement, quand bien même cela le ronge de l'intérieur. Søren est un homme posé, mais au caractère impétueux, cela lui arrive d'entrer dans des colères folles, notamment lorsqu'il est persuadé d'avoir raison et que personne ne l'écoute. Déterminé, il est têtu et ingénieux. Vif d'esprit et intelligent, cela fait de lui un très bon leader politique, malgré sa place de second.
-----❈-----

- citation citation citation -

PSEUDO/PRÉNOM ❈ Anaïs PAYS ❈ Le sud de la France, oui oui, c'est un pays    TU AS DÉCOUVERT SOD SUR ❈ Ali est un être qui corrompt les gens qui l'entoure    TAUX DE PRÉSENCE  ❈ J'essaie de passer un peu tous les jours     TON AVIS SUR SOD ❈ Tellement de beauté, on dirait un Boticelli   QUI SUIS-JE ❈ (x) je suis la création d'une adorable personne () je suis le fruit de mon imagination () je suis un prédéfini C'EST LE MOMENT DE SE LACHER ❈ Vous allez regretter mon retour    

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❈ MESSAGES :
13
❈ ARRIVEE :
11/11/2017
❈ AVATAR :
Toby Regbo
❈ CREDITS :
avatar : masayume
❈ AGE :
Trente trois ans
❈ ALLEGEANCE :
Rigwé
avatar
Non-mage
MessageSujet: Re: Frozen soul, forgotten north ▬ Søren [delai 22/11]   Sam 11 Nov - 19:57

Not the end.
Je tourne en rond et le résultat et le même, je perds pas le nord mais ma rose des vents, elle a fané quand même
Søren ne cessait de se retourner dans sa couche. Cela faisait bien deux bonnes heures qu'il tentait de trouver le sommeil, en vain. Les draps lui paraissaient rêches, l'oreille trop mou, et le lit, bien peu confortable. Pourtant, à l'ordinaire, il y dormait très bien. Oui, quand l'insomnie te laisse en paix, songea-t-il. Au dehors, la nature se déchaînait sans pudeur. Un vent sonore fouettait les murs du château troglodyte et sifflait entre les fenêtres, mêlé à une pluie battante et incessante. Depuis plusieurs heures déjà, la tempête ravageait Ivandïr. Le ville retenait son souffle, attendant simplement une accalmie. Un espoir s'était profilé lorsque le vent semblait s'être tu, mais, les premiers éclairs avaient alors commencé à déchirer le ciel avec une violence sans pareille. Søren imaginait sans mal les enfants terrorisés sous leurs édredons, qui malgré la récurrence des tempêtes, ressentaient toujours cette pointe d'angoisse lorsque la foudre cognait le sol. Des nuits agités, tourmentées par les cauchemars et les monstres qui s'y réfugiait.
Søren avait beau ne plus être un enfant, le croque-mitaine lui tenait encore compagnie durant des nuits entières. Des réminiscences de son enfance et des nuages qui l'avait traversé. Il n'était pas dupe, il se doutait bien que ce n'était pas l'orage qui lui empêchait de trouver le sommeil. Non, le déchaînement des éléments n'était tout au plus qu'une pâle illustration de ce qui se passait dans sa tête. Pas de sommeil pour les hommes qui pensent. Oui, il pensait. A son passé, à son avenir. A des souvenirs qui continuaient de le hanter et de façonner la personne qu'il était. Il avait beau tenter de chasser ces terribles songes, il revenait sans cesse à la charge, comme une cavalerie inépuisable.
Le jeune homme pesta et changea à nouveau de position, fermant les yeux en attendant que le sommeil ne le cueille. Rien. La seule chose qui vient à lui était les traits tirés de son père. Immédiatement, il se noya dans sa mémoire.


Caché derrière les buissons, Søren observait avec attention la scène qui se déroulait sous ses yeux. Protégées par les immenses murs du château au creux duquel se trouvait la cour intérieure, qui, accessoirement, servait de terrain d'entraînement pour la famille royale et la garde du Roi, les deux silhouettes combattaient vaillamment. Il n'y avait pas d'enjeu pour la victoire, mais l'un comme l'autre savait pertinemment que dans le monde actuel, ceux qui ne maniaient pas l'épée mourraient sous les coups de celle-ci. Ici, à Ivandïr, tout le monde était en sécurité, le froid et l'épaisse roche constituaient des barrières infranchissables, mais dehors, dans les autres contrées, et même à Endor, longtemps synonyme de paix et de collaboration entre les grands royaumes, les choses s'avéraient bien différentes. Le monde avait tant changé, en si peu de temps. Søren, bien que jeune, le constatait avec effroi. Il avait vu le ciel s'assombrir, le cœur des hommes se fermer, et la haine emplir les rues, traverser les montagnes, et se dissimuler dans la forêt. Les gens ne se parlaient plus. Ils se scrutaient, méfiants et suspicieux, mais terriblement conscients que la mort et la souffrance se trouvaient au détour des ruelles et sur les grands chemins. Le jeune garçon ne comprenait pas bien encore ce que le massacre des mages signifiait, et ne mesurait pas toutes les conséquences que cela impliquait, mais, pourtant, il saisissait bien toute la douleur qui en découlait. Et cela le rendait triste. Après tout, ces affrontements lui avait volé sa mère et l'avait immédiatement confronté à l'inévitable achèvement de la vie : la mort. Il ne trouvait d'ailleurs pas ça juste. Il était un enfant, et normalement, il aurait du s'amuser et grandir dans l'insouciance. C'était loupé. Pour lui plus encore que pour les autres, en tant que second fils du Roi de Rigwë. Plus exposé que les autres, plus succulent pour les ennemis.
Søren s'enfonça un peu plus dans les buissons qui entouraient la cour. Les branchages lui chatouillaient les côtes et il s'étonna que ces arbustes soient toujours feuillus, malgré le froid persistant d'Ivandïr. Il écarta quelques branches et porta son regard sur son père. Solide et de haute stature, sa noblesse et sa royauté se lisaient sur ses traits. Tout en lui respirait la confiance et la sagesse. Søren avait toujours beaucoup admiré son père. Mais depuis quelque temps, il avait remarqué des changements sur cette figure paternelle utopique. Le temps semblait s'être abattu sur ce dernier. Ses traits étaient tirés, sa peau plus usée, et les cernes ne le quittaient désormais plus. Le blondinet n'imaginait pas à quel point les dernières années avaient été difficiles pour le Roi. Le décès de son épouse tant aimée, la guerre civile, les affrontements avec les royaumes voisins… Son règne n'avait pas été de tout repos. Pourtant il trouvait encore du temps pour entraîner son fils aîné à l'art du combat et de la guerre. Erïn était destiné à hériter du trône une fois son père partit vers d'autres terres, et c'était d'ailleurs pour cela que Søren éprouvait un ressentiment pour son frère. Non pas qu'il convoitait le trône, il était bien trop jeune pour penser à ce genre de manigances politiques, qui appartenaient aux grandes personnes, toutefois, il avait bien conscience que le succès de son frère dépendait de la mort de son père, que toute la vie d'Erïn était déterminée par un terrible événement, la mort du Roi, qui constituerait l'avènement du fils. Et Søren trouvait cela horrible. Voilà pourquoi il considérait son frère avec une certaine amertume. Bien sûr, il l'aimait, mais ce dernier lui faisait également très peur. La faucheuse de papa.
Lorsque les deux hommes baissèrent leurs armes et se saluèrent, le benjamin quitta sa cachette et courut vers eux. « A moi ! Moi aussi je veux essayer ! Père, apprenez moi ! » L'homme esquissa un sourire sur son visage depuis des mois grave et ombrageux. Erïn considéra son frère avec tendresse. Søren se montrait toujours curieux de tout et volontaire. Pas véritablement bagarreur, il appréciait pour autant les combats singuliers. A vrai dire, le blondinet était à lui seul un véritable paradoxe. Il détestait la guerre, mais admirait les chevaliers. Il craignait le monde extérieur, mais rêvait de découvrir des contrées lointaines. Peut-être, tout simplement vivait-il dans un monde de fantasmes, un monde qu'il s'était construit pour échapper à l'obscurité qui recouvrait Algaäreria. Le père se baissa pour se mettre au niveau de son fils. « Mais voyons Søren, tu es trop jeune. Nous ne trouverons pas d'épée à ta taille. » Le blondinet croisa les bras sur sa poitrine, son visage se déformant en une moue capricieuse. « Alors, faîtes en faire une pour moi ! Je veux faire comme vous et Erïn. Pourquoi Erïn a le droit de se battre et pas moi ? » . Erïn ouvrit la bouche, prêt à répliquer, mais son père lui intima de se taire d'un mouvement de main. Il savait que les deux frères pouvaient parfois se disputer, Søren n'acceptant aucune remarque de son aîné, qui quant à lui, ne prenait pas au sérieux le benjamin quelque soit les sujets qu'il abordait. « Ton frère est plus âgé, il est en train de devenir un homme. Toi tu es encore un enfant. Et ce n'est pas quelque chose de négatif, au contraire. Tu es dans le plus bel âge. L'âge de l'insouciance et des jeux. Profite de cette chance. Invente des histoires, amuse toi de tout ce qui t'entoure, trouve dans chaque chose cette touche de magie imperceptible. » La moue sur le visage de Søren s'accentua, tandis qu'il parlait dans sa barbe, fronçant les sourcils. « Je n'aime pas la magie. La magie nous a rendu malheureux et a tué maman. Et je ne veux pas jouer. Je veux apprendre à me battre car le monde est gris et dangereux. » Erïn lança un regard à son père, qui ouvrit la bouche et la ferma immédiatement, stupéfait par les paroles de son fils. Il hésita un instant, considérant Søren avec attention. Il se félicitait d'avoir un fils à l'esprit aussi vif et éveillé, mais il regrettait cette perspicacité en de pareilles circonstances. Peut-être, en une telle époque, aurait-il mieux valu être naïf et innocent… « Erïn, va voir ton maître d'arme et montre-lui ce que tu as appris ce matin. » Le jeune homme hocha la tête en signe d'approbation et se dirigea vers la galerie qui entourait la cour et menait au corridor au fond duquel se trouvait les escaliers. Lorsqu'il eut disparu, le Roi se tourna vers Søren qui n'avait pas bougé d'un pouce. Il l'invita à s'asseoir sur un petit banc accolé au mur. L'air était frais en cette matinée, et le contact avec la roche froide leur tira un léger frisson. « Je sais que tu as traversé des moments terribles, des épreuves que tu n'aurais pas du surmonter à ton âge. La perte de ta mère, les effusions de sang et l'insécurité qui entoure cette situation. Tu as entendu beaucoup de choses, vraies pour certaines, fausses pour d'autres. Et tu as raison d'avoir conscience du danger. Mais tu sais, le monde n'est pas que mort et souffrance. » Søren secoua la tête. « Alors si nous ne risquons rien, pourquoi nous enfermons-nous dans le muraille de notre château ? Je vois bien que vous êtes inquiet, père. Je vois comme votre visage a changé, comment le temps agit sur vous. Et sur les autres autour de moi. Je vois les gens qui ne se parlent, et qui ont peur. Je n'aime pas ça. » Le père posa une main bienveillante sur l'épaule de son fils. « C'est vrai, nous avons peur. Et c'est plus prudent. Mais le danger n'est pas une fatalité. Le monde n'est pas tout noir, tu l'as dit toi-même, il est gris. Il y a du mauvais, certes, mais il y a aussi du bon dans ce monde et il faut se battre pour ça. La magie nous a causé du tord, mais elle peut aussi amener du bien. Nos ennemis d'hier sont nos amis d'aujourd'hui, alors pourquoi nos adversaires actuels ne pourraient-ils pas finir par devenir nos alliés de demain. Le monde change, il évolue, et c'est ce qui fait sa beauté. Pour l'instant, nous vivons des heures sombres, et c'est pour cela que nous choisissons la fermeture. Nous avons besoin de nous reconstruire, individuellement. La confiance est brisée et il faut du temps pour réparer ce genre de choses. Moi le premier, j'avoue avoir peur. Les autres royaumes peuvent mettre en danger mon peuple et c'est pour cela que je me montre ferme. Pour protéger les miens. Mais tu ne dois pas penser que cela est dicté par un sentiment de haine. La haine ne mène à rien. C'est ta mère qui me l'a appris. Avant, j'étais comme toi. Je voulais me battre, mais maintenant que j'y suis contraint, je préférerai la quiétude d'un jardin. Tu comprends ce que je veux dire ? » Søren hésita, mais finit par hocher la tête. Le discours de son père le laisse quelque peu dubitatif et silencieux. Mais considérer les choses sous ce prisme-là, avec un regard empli d'espoir, soulageait un peu la peine qui l'habitait. « C'est bien que tu grandisses mon fils, mais ne brûle pas les étapes. » Sur ces quelques mots, l'homme se leva, tandis que son fils lui attrapa le bras, lui lançant un regard suppliant. « Père, promettez-moi que nous passerons plus de temps ensemble. » Oui, depuis la mort de sa mère, Søren se sentait terriblement seul. Son frère le délaissait. Son père ressemblait à un fantôme. Aucune présence rassurante, ne l'aider à chasser les ténèbres et à avancer dans la vie. Sa solitude l'attristait. Il y avait bien cette Elëna, à qui il s'était enfin décidé à accorder de l'attention, mais la petite n'était pas réceptive, et ne pipait mot.
Le Roi sourit du bout des lèvres, et approuva d'un mouvement de tête. « Je te le promets. » Søren se sentit envahi d'un sincère sentiment de joie. Pourtant celui-ci n'allait être que de courte durée. Et la désillusion s'annonçait violente et destructrice. Car c'était bien une promesse en l'air que venait de sceller son père.

Søren ouvrit les yeux. Il détestait cette nuit qui lui paraissait interminable et peuplée de démons. Jamais il n'avait autant cogité. Jamais il ne s'était autant laissé happé par ces douloureux. Il ne se souvenait d'ailleurs pas de la dernière fois où il avait songé à cette dernière conversation profonde avec son père. Il l'avait enterré au fond de son être, pour ne pas que l'amertume ne le ronge, lorsqu'il songeait à ce qu'aurait pu être son enfance et son adolescence sans le silence de son père et l'absence de son aîné. Sans la mort de sa mère. Sans ce climat étouffant. Sans la magie. Sans doute ne se serait-il pas laissé aux excès de l'adolescence, la violence et la débauche. Sans doute aussi n'aurait-il pas tissé ce lien si intense avec Elëna. Si fort. Si toxique. Lorsque son père se mura dans le silence et que son frère l'abandonna pour se consacrer à l'apprentissage de son métier de roi, Søren se tourna vers cette enfant, discret et étrange, que la famille royale avait accueilli. Il passait des journées entières avec elle, l'occupant et s'occupant d'elle comme si elle eut été de sa famille. La petite demeurait muette comme une carpe, elle contemplait l'horizon avec une sérénité qui masquait certainement le mal du pays et le vide laissé par l'absence de sa famille. Søren ne se l'avouait pas, mais dès le début, il ressentit pour cette fillette une profonde fascination. Une fascination pour ce silence, qui, pourtant, ne laissait pas derrière lui un goût amer d'absence. Sans parler, elle donnait. Ou plutôt, Søren prenait. Mais tout avait changé lorsqu'elle s'était décidé à ouvrir la bouche.
Le prince poussa un long râle. Pourquoi tu te fais du mal comme ça mon grand ? Il se retourna et tenta de vider son esprit en contemplant les courbes délicieuses de la jeune femme qui s'étendait à ses cotés. La fille d'un noble éminent du Nord, à laquelle Erïn souhaitait le marier pour que le royaume bénéficient de la richesse de la famille de la promisse. La demoiselle était certes belle, et Søren ne s'ennuyait jamais dans sa couche, mais ce n'était pas elle qu'il convoitait. Pas elle qu'il ne désirait. Il ferma les yeux. Un visage se dessina alors immédiatement dans son esprit. Ces traits fins. Cette peau pâle, sur laquelle ressortait parfaitement ces lèvres vermeilles. Elëna est vraiment devenue une femme ravissante. Ensorcelante. Le mot sonnait avec une certaine amertume. Il préféra ne pas y songer mais il avait beau la chasser de ses pensées, elle y revenait sans cesse. Ce soir-là. Mais aussi tout les autres. Elle le hantait. Encore plus depuis son départ. Encore plus maintenant que Søren peinait à trouver sa place dans son propre royaume. Dans son monde. Peut-être parce qu'il refusait de le reconnaître mais c'était elle, son monde. Après tout, il avait passé la majeure partie de son temps en sa compagnie. Il l'avait protégé du Nord. De la violence. Des hommes qui lui tournaient autour comme de vulgaires rapaces. De tout le monde, mais pas de lui. Qu'importait. Maintenant, elle était loin. Envolée. Retournée vers ses terres à Endor. Tu ne l'as pas retenu, pauvre con. Tu l'as même poussé à fuir le Nord.
Søren serra les poings. Les souvenirs de cette journée demeuraient intacts dans sa mémoire, quand bien même il aurait voulu les effacer. Rares étaient les fois où il avait eu aussi mal que ce jour-là. Où il avait ressenti autant de haine. Pour lui et pour les autres. Il y avait eu la mort de sa mère. La mort de son père, survenu trop tôt, sans que Søren n'eut pu lui confier toutes les rancœurs qui l'habitait. La trahison de son ami et compagnon d'arme, ce maudit sorcier de Qiyan. Le couronnement de son frère, qui sonnait comme le glas du Nord. Et puis, ce jour. Où Elëna était partie. Où il l'avait chassé.


Søren faisait les cents pas dans son bureau, sur lequel trônaient des piles de missives en retard. Le conseiller du roi n'était pas efficace ces derniers temps. Il ne parvenait à trouver la concentration nécessaire pour mener à bien les tâches qui lui incombaient. Il fallait reconnaître que la situation avec son frère, le roi, n'était pas des plus agréables. Les deux hommes ne cessaient de se disputer sur la manière dont dirigeait le royaume. Aux yeux de Søren, Erïn était trop laxiste à l'égard des mages. Pour le roi, son frère se laissait aveuglé par la peur et la colère qu'il éprouvait vis à vis des sorciers. Il comprenait son frère, il savait que lui-même avait commis des erreurs qui expliquaient cette violence qui grandissait au cœur de Søren, mais en aucun cas, il ne pouvait laisser les sentiments de son frère impacter l'ensemble du royaume et des vies innocentes. Et évidemment, en tant que roi, il avait toujours le dernier mot. Søren ne supportait plus cette situation.
Pour autant, inutile de se leurrer et de se complaire dans l'hypocrisie. Ce n'était entièrement cette tension fraternelle qui expliquait sa déconcentration. Il y avait autre chose. De plus fort. De plus destructeur encore. Aux traits angéliques, d'une beauté inégalable. Elëna était devenue la Némésis de Søren. Elle qui l'avait pourtant sauvé de sa solitude et des dérives de son âme. Aujourd'hui, elle n'était plus que souffrance. Car il l'aimait. Mais rien n'était possible entre eux. Et cela le mettait dans une colère furieuse. La seule vue de la jeune femme lui était insupportable. Il la haïssait pour sa beauté, pour son tempérament impétueux. Pour tout ce qu'elle était et qui le rendait si désirable. Alors, il avait réfléchi à une solution. Et celle-ci s'était imposait à lui. Terrible, mais salvatrice. Elle devait retourner chez elle, sans l'espoir et l'envie de revenir dans le Nord. Sans attache à Rigwë. Et, il n'était pas dupe, il était l'une des principales cordes qui reliaient Elëna à Ivändir. Briser ce lien, voilà ce que tu dois faire. Facile à dire, plus difficile à réaliser. Le jeune homme savait comment s'y prendre, mais il repoussait l'échéance, comme si avec le temps, ses sentiments finiraient par s'évanouir, le libérant de cette torture et lui évitant d'avoir cette conversation qu'il redoutait.
Le prince s'arrêta devant son bureau. Il fixa un instant les papiers officiels qui le jonchait et fit claquer sa langue contre son palais. Il ne pouvait plus attendre. Il remit en place une mèche de sa chevelure doré et s'avança vers le miroir. Il scruta un instant son visage. Parfois, il lui arrivait e se regarder dans la glace et d'y voir un étranger. Il se demandait où était sa place. Dans sa famille. Dans son royaume. Dans Algäareria.
Il ferma les yeux un instant, puis les rouvrit. « Tu dois partir. Tu n'as plus ta place ici, il faut que tu retournes auprès des tiens. » Il hésita. Mais oui, c'est ça que tu dois dire, sinon, elle ne partira jamais. « Je n'ai plus de temps à accorder à ces enfantillages. Tu étais une bien plaisante occupation, mais finit de jouer aux adolescents. » Sois convaincant. « Je ne t'aime pas Elëna. » Ces mots lui brûlaient la gorge, ce mensonge, si transperçant pour un cœur ouvert, lui déchirait la poitrine. « J'espère que tu n'as pas cru un instant que je pourrais être attaché à toi. C'est ridicule. Tu es comme ces passe-temps dont les princes aiment se divertir. Eux choisissent la chasse, et moi, et bien je t'ai choisi toi. Mais cela ne signifie rien. Je ne veux plus te voir. Je me suis lassé, tu es tellement… » Il se tut un instant, le souffle en suspens. « Insignifiante. » Sa voix tomba avec une gravité rocailleuse. Et un silence envahit ses appartements. Il était allé crescendo, mais seul un pareille discours pourrait atteindre Elëna.
Il reporta son attention vers le miroir face à lui, et constata qu'une larme perlait au coin de son œil gauche. Il l'essuya, réprimant les suivantes. Seuls les faibles pleuraient. Pas lui. Et puis, ce n'était pas le moment. Il avait une tâche à accomplir. Il avait deux coeurs à réduire en miette.

La respiration saccadée, Søren bondit hors de son lit. C'en était trop, il ne pouvait plus résister à ces tortueuses pensées. Torse nu, il enfila un pantalon et se dirigea vers un petit coffret plaqué contre le mur. Il en sortit une flasque, en but une gorgée, puis marcha en direction de la fenêtre. Tout son corps était en alerte, son ventre gonflait et dégonflait au rythme d'une respiration rapide. Il passa une main dans sa chevelure blonde et but une nouvelle gorgée. La liqueur glissa le long de sa gorge, lui procurant une sensation de chaleur. Pense à un autre chose, mon vieux. Il regarda la ville qui s'étendait au pied du château. La tempête semblait s'être un peu calmée, mais un silence de mort continuait d'envelopper la ville qui ne dormait pas. Søren devinait les habitants effrayés, réfugiés dans leur maison. Il connaissait parfaitement Ivändir, lui qui avait passé des heures à serpenter dans ses ruelles, dissimulé par son épais capuchon. Il aimait sa ville. Comme il aimait Rigwë. Le Nord vibrait comme aucun autre royaume. Il y avait cette chose en plus, qu'il n'aurait su définir, cristallisée par le froid. Où qu'il avait beau aller, un homme du Nord restait un homme du Nord. Mais plus que les autres contrées, le Nord était menacé par la magie. Elle se terrait là, dans la glace, et constituait un danger pour les populations. Voilà pourquoi la politique laxiste d'Erïn était un désastre aux yeux de Søren. Le prince s'était toujours méfié de la magie. Il avait entendu les horreurs causées par les mages et vu les répercussions de celle-ci sur l'ensemble d'Algäareria et en avait conclu que la magie était dangereuse et qu'il fallait s'en protéger. Enfermer ces monstres. Car après tout, ce n'était pas des dons qu'ils possédaient, mais plutôt une malédiction, planant sur eux et les destinant à ne répandre que le mal. Son père avait eu tord. Il n'y a pas de bien avec la magie. Seule la mort. Comment pouvait-on laisser errer en liberté des personnes disposant d'autant de pouvoirs ? Il fallait être stupide pour faire confiance à des tels individus. Mais Erïn ne le comprenait pas. Il répétait à son frère qu'il était aveuglé par sa peur, et qu'il laissait ses sentiments personnels interférer dans ses choix politiques. « Tu dois faire la part des choses, sinon, tu n'as rien à faire au gouvernement. » lui avait-il dit. Une conversation mouvementée, de laquelle avait ressurgi les blessures du passé. L'abandon. L'injustice. La séparation. Søren n'avait alors plus eu d'autre chose que de s'effacer du paysage politique. Mais il ne renonçait pas pour autant à ses idées. Lorsqu'il contemplait Ivändir, il ne pouvait se résigner à abandonner les siens au bon vouloir des mages.
Le jeune homme descendit d'une trait le reste de sa flasque. Il attrapa une tunique et un épais manteau, puis quitta la pièce, laissant le corps dénudée de sa conquête entre les draps de sa couche. Il n'arriverait pas à trouver le sommeil, alors il préférait affronter la tempête dehors. Car après tout, n'affrontait-il pas déjà une tempête perpétuelle, nichée au creux de son esprit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❈ MESSAGES :
225
❈ ARRIVEE :
19/12/2016
❈ AVATAR :
Lily Collins.
❈ CREDITS :
Soso (avatar), tumblr (gif)
❈ AGE :
35 hivers se sont écoulés.
❈ ALLEGEANCE :
A son peuple, sa contrée et à sa jumelle, avant tout.
❈ LOCALISATION :
A Endor, même si son coeur est toujours chez elle, dans l'Est.
avatar
Non-mage
MessageSujet: Re: Frozen soul, forgotten north ▬ Søren [delai 22/11]   Sam 11 Nov - 20:00

Oh!!!!!!!!!!!!!! C'est trop bien que tu sois là!
Bienvenue. Si tu as des questions, tu sais où nous trouver, même si Elena le fera très bien!
Bon courage pour ta fiche! et je viendrai te demander un lien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❈ MESSAGES :
13
❈ ARRIVEE :
11/11/2017
❈ AVATAR :
Toby Regbo
❈ CREDITS :
avatar : masayume
❈ AGE :
Trente trois ans
❈ ALLEGEANCE :
Rigwé
avatar
Non-mage
MessageSujet: Re: Frozen soul, forgotten north ▬ Søren [delai 22/11]   Sam 11 Nov - 20:04

Je suis toute contente d'être ici
Pas de soucis, je viendrais pourrir votre boîte de MP
Merci ! Avec plaisir, j'ai hâte de RP avec toi

_________________
A ice prison
C'est l'automne, l'année prend des rides quand j'écris ces rimes, si autant en emporte le vent, un rien emportera mes cris.  › ©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❈ MESSAGES :
509
❈ ARRIVEE :
16/11/2016
❈ AVATAR :
Emilia Clarke
❈ CREDITS :
lux aeterna (avatar)
avatar
Mage du feu
MessageSujet: Re: Frozen soul, forgotten north ▬ Søren [delai 22/11]   Sam 11 Nov - 20:05



Voilà ! Tu sais déjà que je te souhaite la bienvenue et que je suis trop heureuse de te revoir ici, mais je ressentais tout de même le besoin de l'exprimer à nouveau Bienvenue chez toi mon chaton !!!
Bon courage pour ta fiche, je sais déjà que tu vas nous faire un Soren incroyable ! Il me tarde de lire tout cela
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❈ MESSAGES :
484
❈ ARRIVEE :
09/11/2016
❈ AVATAR :
Adelaide Kane.
❈ CREDITS :
WILDWORLD (avatar), tumblr (gif)
❈ AGE :
Vingt-neuf ans. Vingt-neuf flocons de glace qui ont coulés sur le sang de son nom.
❈ ALLEGEANCE :
Son coeur est tiraillé entre sa raison, sa justice et sa famille. Celle qui l'a élevé, ou celle qu'on lui a retiré.
❈ LOCALISATION :
Partout, devant, derrière, sur la mer ou dans les terres.
avatar
Mage de l'eau
MessageSujet: Re: Frozen soul, forgotten north ▬ Søren [delai 22/11]   Sam 11 Nov - 20:09

MOI TE CORROMPRE ? . Je vois pas du tout de quoi tu parles .
T'ES BELLE EN PRINCE DU NORD . Ca me donne toujours envie de te faire des bébés . Vivement qu'on puisse RP de nouveau ensemble .
J'ai hâte de lire ta fiche et tout et tout

_________________
Mon âme a son secret, ma vie a son mystère, Un amour éternel en un moment conçu : Le mal est sans espoir, aussi j'ai dû le taire, Et celle qui l'a fait n'en a jamais rien su.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❈ MESSAGES :
224
❈ ARRIVEE :
16/12/2016
❈ AVATAR :
Alexandra Dowling
❈ CREDITS :
Zuz's & Ystananas
❈ AGE :
30 ans
❈ ALLEGEANCE :
Pour la liberté
avatar
Non-mage
MessageSujet: Re: Frozen soul, forgotten north ▬ Søren [delai 22/11]   Sam 11 Nov - 20:11

TOI TOI TOI

Mon amie du sud (une belle contrée notre royaume ) réserves moi un lien (surtout que Fio est une ambassadrice :love:)

sinon welcome

_________________

❥ Fiorya R. Sìthiche
(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❈ MESSAGES :
63
❈ ARRIVEE :
04/11/2017
❈ AVATAR :
Peter Capaldi
❈ CREDITS :
Mari-Jane
❈ AGE :
60 ans
❈ ALLEGEANCE :
Envers Cour d'Argent (officiellement) & envers mes convictions (officieusement)
❈ LOCALISATION :
Là où sévit le crime pour le punir.
avatar
Mage de l'esprit
MessageSujet: Re: Frozen soul, forgotten north ▬ Søren [delai 22/11]   Sam 11 Nov - 21:34

Bonjour, je suis un nouveau mais je vois qu'on te connais alors (re)bienvenue ! Very Happy

_________________

La Loi doit avertir avant de frapper.
 
©️ So-chan
Le #990000 va tellement bien au Comte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❈ MESSAGES :
13
❈ ARRIVEE :
28/12/2016
❈ AVATAR :
William Moseley
❈ CREDITS :
Tumblr and JOY
❈ AGE :
29 ans
❈ ALLEGEANCE :
Endor
❈ LOCALISATION :
Cour d'Argent
avatar
MessageSujet: Re: Frozen soul, forgotten north ▬ Søren [delai 22/11]   Dim 12 Nov - 19:24

Anaiiiis
Trop content de te voir ici
Bon courage pour ta fiche

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❈ MESSAGES :
13
❈ ARRIVEE :
11/11/2017
❈ AVATAR :
Toby Regbo
❈ CREDITS :
avatar : masayume
❈ AGE :
Trente trois ans
❈ ALLEGEANCE :
Rigwé
avatar
Non-mage
MessageSujet: Re: Frozen soul, forgotten north ▬ Søren [delai 22/11]   Dim 12 Nov - 20:07

Lyana ► Et tu sais à quel point je suis contente d'être ici ! Merci encore bichette ! On va se faire des RP du tonnerre ! J'ai hâte de finir ma fiche !

Elëna ► SI TU ME CORROMPS (mais j'aime ça ) ! T'inquiètes pas, je vais t'en faire des bébés :hihi!
Vivement que l'on fasse souffrir nos personnages comme on sait si bien le faire

Fiorya ► Tu ne te débarrasseras jamais de moi ! Oh oui, on va se trouver un super lien bien tordu !

Guillaume ► Je fais un peu parti des meubles ! Merci beaucoup ! J'adore le choix de ton avatar, on essaiera de se trouver un lien sympa !

Lodas ► Oh damn, tu es ici ! Je suis trop trop contente ! Merci et toi aussi ! J'ai hâte de découvrir ton nouveau personnage, avec cet avatar qui te va si bien !

_________________
A ice prison
C'est l'automne, l'année prend des rides quand j'écris ces rimes, si autant en emporte le vent, un rien emportera mes cris.  › ©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❈ MESSAGES :
484
❈ ARRIVEE :
09/11/2016
❈ AVATAR :
Adelaide Kane.
❈ CREDITS :
WILDWORLD (avatar), tumblr (gif)
❈ AGE :
Vingt-neuf ans. Vingt-neuf flocons de glace qui ont coulés sur le sang de son nom.
❈ ALLEGEANCE :
Son coeur est tiraillé entre sa raison, sa justice et sa famille. Celle qui l'a élevé, ou celle qu'on lui a retiré.
❈ LOCALISATION :
Partout, devant, derrière, sur la mer ou dans les terres.
avatar
Mage de l'eau
MessageSujet: Re: Frozen soul, forgotten north ▬ Søren [delai 22/11]   Sam 18 Nov - 16:51

Est ce que tu as besoin d'un délai @Søren Galagrid ? .
Je te place en attendant dans les fiches en danger !

_________________
Mon âme a son secret, ma vie a son mystère, Un amour éternel en un moment conçu : Le mal est sans espoir, aussi j'ai dû le taire, Et celle qui l'a fait n'en a jamais rien su.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❈ MESSAGES :
484
❈ ARRIVEE :
09/11/2016
❈ AVATAR :
Adelaide Kane.
❈ CREDITS :
WILDWORLD (avatar), tumblr (gif)
❈ AGE :
Vingt-neuf ans. Vingt-neuf flocons de glace qui ont coulés sur le sang de son nom.
❈ ALLEGEANCE :
Son coeur est tiraillé entre sa raison, sa justice et sa famille. Celle qui l'a élevé, ou celle qu'on lui a retiré.
❈ LOCALISATION :
Partout, devant, derrière, sur la mer ou dans les terres.
avatar
Mage de l'eau
MessageSujet: Re: Frozen soul, forgotten north ▬ Søren [delai 22/11]   Jeu 23 Nov - 12:33




message de validation.
Ta fiche . Je trouve que tu as vraiment cerné le personnage et ça fonctionne parfaitement ! Tu m’as brisé le cœur . En tout cas j’ai hâte de rp . Bravo je te valide . Tu peux dès maintenant créer ta fiche d'aventurier et si le coeur t'en dit, tu peux aussi créer un scénario. N'hésitez pas non plus à venir squatter le flood . Enfin si tu as la moindre question, mpotte moi ou un autre administrateur du forum .
⇜ code by bat'phanie ⇝


_________________
Mon âme a son secret, ma vie a son mystère, Un amour éternel en un moment conçu : Le mal est sans espoir, aussi j'ai dû le taire, Et celle qui l'a fait n'en a jamais rien su.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Frozen soul, forgotten north ▬ Søren [delai 22/11]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Frozen soul, forgotten north ▬ Søren [delai 22/11]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un maire d’origine haïtienne élu à North Miami
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» AD&D Forgotten Realms 2nd: collection quasi-complète à vendre
» [Partenariat] Forgotten Forest [manque 1 avis]
» Le soul Gardien, le vaisseaux des rebelles démoniaque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-