AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

;Partagez | 
 

 a darkness that will swallow the dawn ≡ Lyana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❈ MESSAGES :
509
❈ ARRIVEE :
16/11/2016
❈ AVATAR :
Emilia Clarke
❈ CREDITS :
lux aeterna (avatar)
avatar
Mage du feu
MessageSujet: a darkness that will swallow the dawn ≡ Lyana    Sam 11 Nov - 17:02

Lyana Rhageon
Child of the South  
❈❈❈
YOU

nom complet ❈ Lyana Elissia Rhageon lieu de naissance  ❈ Alwali est sa citée. Celle qui l'a vu naître et grandir. Celle qui l'a vu devenir la femme qu'elle est aujourd'hui âge  ❈ elle est âgée de 22 ans contrée d'origine ❈ Ur   contrée actuelle ❈ Ur, encore et toujours le royaume du sud, bien qu'elle se déplace parfois à Endor depuis quelques années allégeance ❈ Elle est loyale à sa famille et au royaume d'Ur, mais parfois, son esprit doute... Et s'il y avait mieux ? Et si elle pouvait faire mieux ? Ou alors, ailleurs ne serait-il pas meilleur fonction/métier ❈ Princesse du Royaume d'Ur depuis sa naissance, elle est tente aujourd'hui de se tailler une plus grande place que celle de la petite princesse qu'on devrait protéger  race ❈ Elle est humaine. De chair et de sang, ou du moins c'est ce qu'elle croit, mais elle possède en elle une magie qui lui est encore inconnue. pouvoir ❈ Elle possède le don très rare du feu, mais celui-ci ne c'est pas réellement manifesté jusqu'à présent.groupe ❈  Ur   avatar ❈ Emilia Clarke
MIND
Lyana est d'une nature difficile à cerner. Souriante, compatissante, attentive et ouverte aux autres, elle est protectrice de son peuple. celle jeune femme qui avance dans les rues d'Alwali pour tenter de faire le bien, à sa manière un geste à la fois. Elle est douceur et générosité pour ceux qu'elle considère le mériter. Mais elle est méfiante, Lyana. Elle n'accorde pas sa confiance, ou du moins très peu. Patiente, sage, juste, elle se démarque du stéréotype habituellement attribué aux gens du Sud, les barbares, les pilleurs. Elle n'a rien de toute cela, son sens de l'honneur étant très développé. Elle est têtue, déterminée prête à se consacrer corps et âme à une cause qu'elle n'a pas encore trouvée. Véritable combattante, on lui refuse cependant de ce battre. Ingénieuse et fière, elle tente de se faire une place dans un monde qui peu parfois lui sembler injuste, mais elle est résolue et fera entendre sa voix le moment venu.  
-----❈-----

- citation citation citation -

PSEUDO/PRÉNOM ❈ Aly/Sugar PAYS ❈ Québec, Canadienne.. c'est toujours confus dans notre secteur ces questions là TU AS DÉCOUVERT SOD SUR ❈ le vent de l'Ouest à porté la Nouvelle que la Princesse d'Endor avait eu une idée de génie pour redonner gloire et splendeur aux terres des Royaumes. TAUX DE PRÉSENCE  ❈ Tous les jours sur le forum (sauf absences) et rp environ toutes les semaines TON AVIS SUR SOD ❈ Petit bébé a finalement pris forme et a ouvert grand ses ailes  QUI SUIS-JE ❈ () je suis la création d'une adorable personne (X) je suis le fruit de mon imagination (X) je suis un prédéfini C'EST LE MOMENT DE SE LACHER

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❈ MESSAGES :
509
❈ ARRIVEE :
16/11/2016
❈ AVATAR :
Emilia Clarke
❈ CREDITS :
lux aeterna (avatar)
avatar
Mage du feu
MessageSujet: Re: a darkness that will swallow the dawn ≡ Lyana    Sam 11 Nov - 17:08

Whatever may come
TO TOUCH THE LIGHT YOU MUST PASS BENEATH THE SHADOW
Lyana, Alwali, an 14
La chaleur du désert était réconfortante. Synonyme de maison, de vie. Pour elle, ça avait toujours été ainsi, elle n'avait connu que la canicule du Sud. Et du haut de ses 8 ans, la gamine ne s'en préoccupait pas. Elle courrait, elle jouait. Et cette journée là, elle s'était aventurer dans la ville malgré les dangers dont elle était consciente. Alwali n'avait jamais été une citée sûre, ou du moins pas dans le sens où on pouvait l'imaginer. La population du Sud étant assez impulsive et vu selon plusieurs comme étant barbare, il n'était pas rare de voir des conflits dégénérer et des violences êtes commises. Mais ça n'effrayait pas la gamine qui avait envie d'en voir plus. Alwali, c'était SA citée, c'était chez elle. Elle avançait entre tentes et bâtiments de sable sans laisser de traces, elle était forte, elle était chez elle et ne le savait que trop bien. Mais le soleil commençait à se coucher et elle su qu'elle devait rentrer. Seulement quelle ne fut pas sa surprise, en retournant au palais, de trouver ses parents dans la salle d'audiences, face à eux, un homme imposant et un petit garçon aux cheveux de jais, sans doute son fils. Interrompant sa course au moment où elle vit les deux silhouettes, elle ne voulu pas déranger cette discussion qui lui semblait être importante. « Lyana ! » La gamine s'apprêtait à repartir lorsque son père l'interpella. Elle se retourna, incertaine, et avança dans la pièce. « Oui, Père ? » l'homme lui sourit, la rassurant instantanément. « Et si tu accompagnais notre jeune ami, le temps que l'on finisse de discuter ? » D'un signe te tête, Lyana ne pouvait qu'accepter la requête de son père et fit signe au garçon de la suivre pour laisser les adultes en paix. Quelques pas, quelques mètres, quelques minutes. Le silence s'étirait alors qu'ils avançaient côte à côte. Lyana observait le jeune homme en silence, elle qui aurait habituellement fait la conversation. Ses cheveux étaient de jais et ses yeux, noirs comme la nuit, mais contrairement aux hommes de son peuple qui avaient ces mêmes caractéristiques, la peau du jeune homme était d'une pâleur impressionnante. Il avait dans sa main une cape faite de fourrure, qu'il n'avait probablement pas gardé en raison de la chaleur étouffante d'Ur. « Je viens du Nord, il fait plus froid là-bas. » Il avait brisé le silence, levant sa cape pour la montrer à Lyana, sans doute avait-il remarqué comment elle le détaillait. « Pardonnez moi, c'était impoli de ma part...  » Elle détourna les yeux, son père lui avait pourtant appris les bonnes manières lorsqu'il s'agissait de personnes importantes ou d'invités spéciaux, mais l'enfant ne les appliquait pas vraiment. Seulement, ce garçon la perturbait. Elle joua un peu avec le bout de ses cheveux. Sa chevelure aubrune rassemblée en plusieurs tresses ne lui permettant pas de jouer avec comme elle en avait l'habitude quand elle était nerveuse. « Je m'appelle Lyana, et toi ? » demanda-t-elle en sautillant sur place. « Ellahë ! » Ils se sourire et éclatèrent de rire face au malaise qui les tenait. Ils étaient des enfants, pourquoi ne pas s'amuser ? Rapidement, Lyana se repris en main, lui montra la cours intérieure, l'entraînant dans des bêtises qu'elle seule savait faire. Ils s'amusèrent comme les enfants qu'ils étaient. La soirée même, Ellahë et son père mangèrent avec eux. Puis le lendemain, elle lui montra Alwali. Ils restèrent quelques jours. Jours où Lyana en profita pour faire la connaissance de son nouvel ami. Mais il fini par retourner au Nord, là où était sa place. Mais jamais, jamais elle n'oublia le regard de jais de cet enfant.

Lyana, Alwali, an 22
« On ne dit plus bonjour ? » Lyana sursauta en entendant cette voix. Elle était sortie dans la cours du palais pour se changer les idées, mais l'idée de plonger dans l'un des nombreux bassin ne lui plaisait pas vraiment. Elle était lasse, elle s'ennuyait. Ses yeux parcourait alors les quelques jardins présents, mais cette voix, elle ne s'y attendait pas. Elle se retourna d'un bloc, le sourire aux lèvres, sa lassitude de la journée s'évaporant à cette simple idée qu'il était finalement de retour. « Reiyel ! » Elle se jeta alors dans les bras de son aîné. Voilà quelques temps déjà que son frère était parti du palais, mais elle n'avait pas eu la permission de le suivre. On la considérait encore comme trop faible, et elle le comprenait, elle aussi en aurait cru autant si cela avait été quelqu'un d'autre. Mais elle savait pertinemment qu'elle allait bien et le regard des autres commençait à l'insupporter. Elle leur montrerait. Reiyel la serra dans ses bras, protecteur. Elle lui posa alors toutes sortes de questions sur son voyage, s'informant du peuple tout autant que sur tous les détails qui suscitaient sa curiosité. Alors qu'ils discutaient tout en marchant, elle senti sur elle le regard de son frère. Elle le savait s'attarder sur elle, sa peau, ses cheveux, ses yeux, tout. Reiyel était encore plus protecteur envers elle depuis que ça avait frappé. Quoi, elle ne saurait le dire exactement. C'était une maladie, certes, mais elle ne savait de quoi il s'agissait exactement. Elle, elle avait cru mourir, elle ne se souvenait pas tellement de ce temps passé alité, fiévreuse, son esprit n'en retenait que quelques bribes de lumière des moments où on tentait de lui administrer toute sorte de médicaments dont elle ne savait rien. Le reste du temps, elle voyageait. Elle était certaine de les avoir vus, en rêve, alors qu'elle volait avec les oiseaux et qu'elle s'était approché du soleil. Cours d'Argent, Rigwë, et même la cité déserte d'Endor. Elle savait les avoir vu. Ellahë également, il avait grandi, il avait changé, mais elle savait que c'était lui. Mais si son frère la regardait ainsi à présent, c'est qu'elle en était ressortie changée. Un peu mentalement, comme de toute épreuve, mais surtout physiquement. Comme si la maladie lui avait retiré qui elle était réellement. Ses cheveux avaient pâlis, le aubrun de son enfance cédant la place à un blond des plus clairs. Sa peau aussi avait perdu des couleurs. Et ses mains étaient à présent toujours froides, comme si on lui avait volé sa chaleur. Elle en frissonnait encore, parfois, dans la chaleur étouffante du sud. Mais elle était là, plus vivante que jamais. Le bars de Reiyel se passa autour de ses épaules, ils avaient toujours été proches et il était encore plus protecteur depuis qu'il avait cru la perdre. Il était son bouclier, son pilier. Et elle en était consciente, ne sachant plus comment se sentir par rapport à cette situation. Et s'il était temps pour elle de déployer ses ailes ?      

Lyana, Alwali, an 28
Le calme était revenue, mais elle le savait, il serait bientôt suivi par de nouveau combats, un nouveau chaos. C'était inévitable. Mais elle comptait bien en profiter pour le moment où il était là. Alwali, en son cas, était restée la même, mais la jeune femme avait changée. Elle voulait plus, elle voulait vivre. Sa vie était sur le point de changer, mais pas comme elle l'aurait voulu. Son père avait voulu la marier, mais il ne l'avait jamais forcé. Elle savait que cela viendrait, elle savait qu'elle le ferait pour les alliances, pour son père, pour son peuple, mais elle gardait en elle cet espoir de trouver l'amour ainsi que ce vague souvenir de yeux sombres qui hantaient encore ses nuits. Elle voulait partir, elle voulait voir le monde. Elle avait donc demander à son père la permission d'aller rencontrer les nouveaux monarques d'Endor. De partir avec Kevön, de voir la cité au nom du peuple d'Ur. et elle en avait eu la permission. Mais elle ne s'attendait pas à le croiser dans les rues de la cité d'or, la paralysant sur place. Il avait changé, mais c'était bien lui. Et à ce moment, son regard de jais accrocha celui bleu de la jeune Rhageon.
       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

a darkness that will swallow the dawn ≡ Lyana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dawn Of War II
» Dawn of war 2 Retribution
» Nouvelle extension de Dawn of war 2
» SAGA TWILIGHT- Twilight, New Moon, Eclipse, Breaking Dawn
» | When Darkness Falls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-